Appropriation des savoirs ouverts

Le Guichet des savoirs

A destination des acteurs qui souhaiteraient mettre en place une action ou un projet avec l’Université, l’université de Strasbourg a mis en place un Guichet des savoirs, qui a coordonné son premier appel à manifestation d’intérêt en mars dernier, bénéficiant de l’expertise de l’Atelier des jours à venir.

Le Guichet des savoirs du Jardin des sciences est un nouveau dispositif visant à accompagner la co-construction de projets de recherche fondamentale, appliquée ou participative entre la société civile et l’Université. Il s’adresse donc aux acteurs éducatifs, associatifs, culturels ou aux citoyens, individuels ou regroupés en collectifs, et se propose d’établir à partir d’une problématique identifiée par eux un lien avec les acteurs de la recherche académique. 

Le Guichet des savoirs est conçu comme une interface à double sens. D’un côté, il a pour mission de reformuler une demande sociétale dans le langage de la recherche. De l’autre, il permet aux chercheurs d’identifier des acteurs de la société civile qui pourraient être utiles à leur recherche et de les aiguiller vers les structures d’accompagnement méthodologique mises en place à l’Université de Strasbourg. De manière transversale, cette démarche vise à mobiliser les savoirs ouverts, au bénéfice d'un projet co-construit.

Aujourd’hui, une université doit aussi penser sa politique de recherche et de partage des savoirs en dialogue avec la société et selon un principe de réciprocité ouverte. Le « Guichet des savoirs » vient répondre à cette mission.

La plateforme OSCAHR

Oscahr est un site internet collaboratif et expérimentalqui se donne plusieurs ambitions :

Aborder des sujets de société qui mettent les sciences en jeu, valoriser la richesse du patrimoine universitaire local et créer des opportunités de dialogues entre citoyens et chercheurs autour des recherches menées aujourd’hui à l’Université de Strasbourg, … Le tout, en pariant sur les potentiels du numérique et les ressources de la science ouverte pour une approche collaborative en médiation scientifique et culturelle.

Consulter une notice patrimoniale, publier un billet thématique, commenter une conférence, partager un article scientifique, mettre en perspective des données brutes, suivre le carnet de bord d’une expédition, ou encore constituer un diaporama, … Voici quelques-unes des possibilités qui sont à découvrir, exploiter et s’approprier sur Oscahr.

 Un large public est incité à manipuler ce matériel documentaire, à se l'approprier et à participer à son développement.

On agrège, seul ou à plusieurs, des ressources dans des dossiers et des parcours, géographiques ou temporels ; ainsi se créent des ensembles thématiques narratifs à même de renouveler le regard sur les savoirs, grâce à la diversité des acteurs participants.